Voyage éclair à Paris

J’ai découvert l’AEFE en arrivant en Australie; l’agence des écoles françaises à l’étranger. Le lycée franco-australien de Canberra en est un établissement partenaire c’est à dire qu’il n’est pas géré par l’agence mais il respecte les critères des écoles françaises.
Chaque année, l’AEFE publie un certain nombre de postes vacants d’expatriés dans ses écoles et il y a un système de mutation, il faut poser sa candidature.
« Beaucoup de demandes et peu d »élus! »  est le motto des expatriés et de tous ceux qui aspirent à l’être.
J’ai posé une demande sur des postes en Amérique du Nord et, surprise, mon dossier est retenu; c’est là que les ennuis commencent. Je suis convoquée une semaine après le mail d’acceptation de mon dossier pour un entretien de 30 minutes  à Paris!
Evidemment on ne voit pas le problème si on est en métropole mais pour une australienne comme moi . . .

  • D’abord trouver un billet d’avion pas cher et assez direct en dernière minute.
  • Ensuite préparer des activités pour toutes les classes que je laisse pendant une semaine.
  • finalement réfléchir au déroulement de l’entretien.

Ceci explique le manque de nouvelles actus sur le site ces derniers temps.
Après 36 heures de voyage dans un sens, 30 minutes d’entretien et 36 heures de voyage dans l’autre sens je suis arrivée juste à temps pour reprendre mes élèves ce matin.
Dans quinze jours, vous saurez si nous restons en Australie ou si nous partons pour les USA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *