Canberra – Brisbane – en 4 jours

Le voyage Canberra – Brisbane peut se faire en 2 jours mais j’ai pris un peu plus de temps pour visiter cette partie de l’Australie appelée ‘NSW north coast’- la côte nord de la Nouvelle Galles du Sud.
1200km sont à parcourir. Une distance comparable à la traversée de la France entre Calais et Collioure en passant par le massif centrale.

La route Canberra Sydney avec ses 350 kms d’autoroute ne pose aucun problème. Au delà de Sydney, vers le nord, il faut affronter les camions qui alimentent le Nord. Heureusement, les Road-Trains sont interdits dans le NSW. La prolongation de l’autoroute entre Newcastle et Brisbane génère des levées de bouclier de la part des écologistes. J’ai pu ainsi constater l’ampleur des travaux et la largeur de la tranchée qu’il a fallu tailler au cœur de la forêt humide pour dégager le terrain.

  • Jour 1: Canberra – Newcastle – 450 km

Canberra 8h du matin, il fait 5°C avec du brouillard. Comme Il n’y a pas de route qui traverse l’Australie par l’intérieur, il faut partir plein est pour rejoindre Sydney et la côte et ensuite remonter vers Brisbane. Le trajet est facile et le contournement de Sydney est rapide, un peu comme la M26 qui contourne Londres. Ensuite il y a la traversée de villes comme Toronto, Brooklin, Windsor, Richmond, Swansea, Orange et Liverpool, des témoins de la nostalgie des premiers colons. L’arrivée à Newcastle vers 15h30 permet de d’effectuer une petite visite.

Newcastle est le premier port mondial pour l’exportation du charbon, cela ne parait pas très engageant mais finalement la ville est très agréable. Elle a une face sur une rivière et une face sur la mer. Assis sur la plage, j’ai pu contempler les surfeurs en pleine activité et en toile de fond 7 gros navires en attente pour entrer dans le port. À la nuit, les surfeurs sont rentrés chez eux en traversant la ville en toute décontraction, pieds nus et en combinaison isotherme avec la planche sous le bras. Pour les baigneurs, une piscine d’eau mer sur la plage permet de faire des longueurs loin des requins et des méduses, n’oublions pas que nous sommes en Australie.

  • Jour 2: Newcastle -Macksville – 450 km

Me voilà reparti sur la Bruce Highway, la route nord/sud la plus utilisée le

Boomerang beach
Boomerang beach

long de la cote Est. Au début c’est une double-voie mais rapidement elle se transforme en route nationale. Après une centaines de kilomètre je décide de la quitter pour rejoindre une route côtière avec beaucoup moins de circulation mais plus sinueuse.

Wallis lake
Wallis lake

Les plages se succèdent : Blueys beach, Boomerang beach, Wallis lake, Harrington, Crowdy Head, Diamond Head et Port Macquarie qui me ramène sur la Bruce Highway. J’ai repéré  un petit coin de paradis sur la carte, Hat Head, j’ai prévu d’y monter ma tente pratiquement sur la plage mais

Star-Hotel-Macksville
Star Hotel de Macksville

la nuit tombant, je continue jusqu’à Mackville pour trouver un hôtel. Je m’arrête au ‘Star Hotel’, un Pub-Hôtel historique. En Australie c’est dans ce genre d’établissements qu’on trouve des chambres pas chères et une ambiance assurée; celui-ci ne manque pas à la réputation, je le recommande 🙂 .

  • Jour 3: Macksville – Coffs Harbour via Dorrigo – 150 km

    Après 2 jours de plages et de rochers, j’ai bifurqué vers l’intérieur des terres (hinterland). Les paysages se composent de prairies très vertes, de

    Dorrigo falls
    Dorrigo falls

    collines assez imposantes, des forêts humides et des terres agricoles. La route menant vers Bellingen et Dorrigo est vraiment charmante, les balades sont nombreuses et agréables, j’y ai vu quelques de belles cascades.

     

    The Big Banana - Coffs Harbour
    Coffs Harbour

    Coffs Harbour, capitale de la banane, est une excellente étape avec ses plages, son jardin botanique et aussi son ambiance le soir.

  • Jour 4: Coffs Harbour – Brisbane (Caboolture) – 450 km

    Après avoir avalé les kilomètres entre Coffs Harbour et les abords de

    Brisbane Toll bridge
    Brisbane

    Brisbane, on se retrouve sur une route qui contourne Brisbane en surplombant les marécages. Cette autoroute payante débouche sur un pont avec 12 voies de circulation et qui enjambe un bras de mer. En 15 minutes on se retrouve de l’autre côté de la ville.

    En suivant les conseils du Lonely Planet, je décide de visiter le zoo. Hélas mes informations dataient un peu et à la place du zoo j’ai trouvé un lotissement de maisons en construction. Les fauves de la construction ont pris possession de ce lopin de terre à proximité de Brisbane, ville en pleine croissance. Néanmoins, j’ai pu apprécier les étapes de construction et le style contemporain de la banlieue de Brisbane.

Toutes les photos de ce convoyage sont ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *