Standley Chasm

Nous voilà chez les aborigènes, à quelques kilomètres d’Alice Springs toujours dans le MacDonnell Range. Comme souvent, les communautés aborigènes font payer l’accès à leurs terres et assez cher. Le site est touristique mais rien à voir avec le Mont Saint Michel au mois d’Aout. Pour une fois, c’est un chemin bétonné qui nous mène au fond du gouffre. Là, les cycades ne poussent pas dans des pots de fleurs, elles profitent de l’ombre et de la fraicheur du ruisseau; une forêt humide au cœur du désert.

Standley Chasm, Hugh, Northern Territory
Standley Chasm, Hugh, Northern Territory
Standley Chasm, Hugh, Northern Territory

On s’est longtemps demandé ce que signifiait « Chasm » qui se prononce « kaseme » et qui est généralement traduit par gouffre; en Australie, cela ressemble plutôt à une crevasse. On y marche sur un sol parfaitement plat et horizontal, les parois sont verticales, très hautes et parfois si rapprochées qu’on voit à peine le ciel. Alors que le mot gouffre évoque quelque chose d’effrayant, ici règne une atmosphère de sérénité.
C’est un des rares endroits où les couchers de soleil n’ont aucun intérêt.
La rivière qui a provoqué cette faille est maintenant passé sous terre; Elle est probablement en train de préparer le prochain effondrement.

Standley Chasm, Hugh, Northern Territory
Standley Chasm, Hugh, Northern Territory
Standley Chasm, Hugh, Northern Territory
h

Une réflexion au sujet de « Standley Chasm »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *