Magpies

On ne peut pas vivre à Canberra sans passer à côté des pies. Elles sont beaucoup plus grosse que les pies françaises et on pourrait les prendre pour des corbeaux noir et blanc mais elles jacassent de 4h du matin au coucher du soleil. A cause d’elles Canberra n’est pas une ville aussi sure pourrait le croire, il y a plusieurs agressions journalières et j’en ai déjà fait plusieurs fois les frais ce qui m’a permis de comprendre pourquoi le port du casque est obligatoire pour faire du vélo à Canberra;

Le scénario est toujours le même, c’est une attaque aérienne en règle:

  •  D’abord la pies s’approche latéralement pour repérer l’ennemi, jusque là pas de problème.
  • Puis elle arrive par derrière et survole le casque (donc le cycliste) en faisant de grands bruits d’ailes, c’est déjà assez stressant.
  • Ensuite elle arrive de face et touche le casque avec ses pattes, on la voit alors de très près.
  • Si on n’a toujours pas cédé, elle passe dans toutes les directions en donnant de grands coups de pattes ou de bec (c’est difficile à dire puisque c’est au dessus de notre tête) dans le casque suffisamment fort pour modifier l’équilibre.

Personnellement je n’ai jamais été au delà, en fait il suffit de s’arrêter à une cinquantaine de mètres de la première approche pour qu’elle nous laisse tranquille car elle ne fait que de défendre son nid.

pie04_l pie01_l

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *