Claude aussie

Eh bien, j’ai fait un pas de plus comme aussie. Dans la rue, un australien m’a demandé son chemin – dyou knowa wher’s the war memorial? – et je lui ai indiqué sans peine. Il m’a remercié et j’ai eu l’impression d’être un peu plus intégré. Par ailleurs, je connais déjà quelques petits noms de lieu:
woolly: woolworth – supermarché de type carrefour
macky: MacDo

Ca change un peu, lorsque j’entre dans une boutique et j’entends un Hey mate, howya goin’ ? et je ne sais toujours pas quoi dire et je réponds un fine, thanks avec mon bel accent français. Ma prochaine étape sera d’inverser les rôles et de le dire en premier afin d’entendre la réponse et d’augmenter mon vocabulaire aussie.

Enfin bientôt, nous allons être invités a un barbi (barbecue), ce sera peut être en arvo (après-midi) et je suis certain qu’il y aura des stubby (canette de bière) en tous les cas, cela fera certainement l’occasion d’un nouveau billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *