John Hayes Rockhole, Hart, NT

Chain of pounds

Nous avons hésité à faire cette promenade car le chemin de 4 km pour y accéder était plutôt caillouteux. On a bien été secoué  mais, finalement, ce n’était pas le plus dur. On se munit de crème solaire, d’un chapeau et d’une bouteille d’eau et nous voilà partis sur le « Chain of pounds walking track » .

On atteint le plateau par un petit sentier serpentant aux milieu des eucalyptus.  La vue sur la gorge révèle de beaux à-pics, on ne voit pas trop où part le chemin mais comme il est bien balisé, on est confiant.

John Hayes Rockhole, Hart, NT
John Hayes Rockhole, Hart, NT
John Hayes Rockhole, Hart, NT

On arrive sur dans le lit de la rivière, le sable y est profond et la pente est raisonnable.  Les premiers rochers limitent les premières mares, les « pounds ». D’une mare à l’autre il y a un dénivelé d’une dizaine de centimètre.

John Hayes Rockhole, Hart, NT
John Hayes Rockhole, Hart, NT
John Hayes Rockhole, Hart, NT

Les marches deviennent de plus en plus hautes entre chaque mare et on marche sur de gros rochers rouges bien plats. Il faut parfois se faufiler le long de la paroi pour ne pas se mouiller les pieds.

John Hayes Rockhole, Hart, NT
John Hayes Rockhole, Hart, NT
John Hayes Rockhole, Hart, NT

Les marches font maintenant plus de 3 mètres de haut, on descend toujours vers le fond de la gorge. On a beau regarder au loin, on n’en voit pas le bout et pourtant les panneaux sont formels, on est sur le bon chemin.

John Hayes Rockhole, Hart, NT
John Hayes Rockhole, Hart, NT
John Hayes Rockhole, Hart, NT

Finalement, le chemin continue en passant sur une corniche à une vingtaine de mètre au dessus du fond du canyon. Le chemin continue tout seul car nous faisons demi-tour à cet endroit.

Une réflexion au sujet de « Chain of pounds »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *