Week-end 2015-7

Vendredi soir on décide subitement de partir sur la côte pour voir une voiture qui nous intéresse ; on ne connait pas le coin, c’est au sud sur la route de Sydney, c’est l’occasion de découvrir.

Nous voilà partis avec notre petite voiture (Holden -Barina Hatch).

p1060281-out_4

Premier arrêt à la station-service, passage obligé avant de partir dans la campagne car on ne sait jamais ce qui nous attend. Là on en profite pour acheter de l’eau, une affaire, 2L pour 6 AUD ( 4€). On découvre de nouveaux paysages, là où l’Australie n’a pas brûlé il y a des champs bien verts, des cultures et du bétail. On traverse quelques petites villes pittoresques, on double un rassemblement de motards, ça ne rigole pas, une centaine de blousons noirs sur des Harleys.

En passant à Moss-Vale, on trouve une voiture à vendre sur le bord de la route, on l’achète directement sans attendre de voir celle qui nous a amenée dans la région.Nissan X-Trail

Vers 7h du soir on arrive enfin sur la côte à Wollongong. Première surprise, l’hôtel qu’on a réservé sur Booking.com est une chambre universitaire, on devrait se rappeler que les universités australiennes sont des boîtes privées qui font du business. Une fois qu’on a compris qu’il ne fallait pas chercher un hôtel mais une fac, c’était parfait.

On a découvert ensuite qu’il y avait bien unevraie villégiature à l’européenne en Australie avec des cafés en bord de mer, des gens qui ont une vie nocturne et des Australiennes qui rivalisent avec les anglaises question mini-jupe et haut-talons. Le lendemain on se promène sur la côte, à Kiama où la mer de jette sur les rochers en provoquant des jets d’eau semblables à des geysers puis on continue dans la Ninnamurra Rainforest.cascade minnamurra

cascade minnamurra

Wollongong

Sur le retour, notre Barina donne des signes de faiblesse, un coup d’œil sur le tableau de bord nous apprend qu’elle chauffe terriblement ; on s’arrête sur le bord de la Hume Highway pour constater qu’il n’y a plus une goutte d’eau dans le circuit de refroidissement, heureusement nous avons deux litres d’eau Franklin à 6 AUD dans le coffre. On laisse refroidir, on remplit le circuit et on repart. Après une halte à une station-service pour faire le plein d’essence et d’eau, on repart pour les 250 km qui nous séparent de Canberra.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *